Blog

Renforcer la confiance en votre marque grâce à la gestion du consentement 

Featured Image

Comment la gestion des consentements peut vous aider à renforcer la confiance en votre marque ? Apprenez à créer une stratégie de gestion / gouvernance du consentement qui offre la transparence et une variété de choix, permettant une utilisation fiable des données dans toute l’entreprise. 

La confiance est le nouveau pilier de la marque, et l’instauration de la confiance conduit à un respect et des valeurs mutuels avec vos clients. La transparence lors de la collecte des données est une priorité absolue depuis des années, mais aujourd’hui, les clients veulent davantage de contrôle sur leurs données, ainsi que des expériences personnalisées. Cela offre aux organisations une énorme opportunité de favoriser des relations transparentes et de confiance avec leurs clients, ce qui conduit à de meilleures expériences, à des pratiques de données plus sûres et à un environnement d’ouverture.   

Traditionnellement, lorsque les clients pensent aux différentes marques qu’ils côtoient chaque jour, ils prennent en compte des éléments tels que le prix, la qualité et l’expérience utilisateur. Si ces facteurs restent importants, les consommateurs affirment plus que jamais que la confiance dans la marque est le critère le plus important. Mais lorsqu’il s’agit d’organisations qui utilisent les informations des consommateurs, nous sommes confrontés à un “déficit de confiance”. Moins de la moitié des marques sont aujourd’hui considérées comme dignes de confiance par les consommateurs.   

 L’intérêt d’être une marque de confiance est évident. En effet, 46 % des personnes interrogées se disent prêtes à payer davantage pour une marque de confiance, tandis que 66 % des clients considèrent la transparence comme la qualité la plus attrayante d’une marque.   

 

Qu’est-ce qui fait de la confiance un facteur de différenciation ? 

  1. Une réglementation accrue

Avec la vague croissante de réglementations globales ayant un impact sur les pays et les entreprises du monde entier, il est clair que les lois sur la confidentialité sont là pour rester. Les consommateurs sont désormais plus méfiants à l’égard de la collecte de leurs données et exigent des organisations des normes plus strictes en matière d’autorisations, d’accès et de politiques d’utilisation des données.  

  

  1. Changements techniques

Le changement le plus important pour les organisations marketing et numériques est la suppression des cookies et du suivi par des tiers. Alors qu’Apple et Mozilla ont déjà dit adieu aux cookies tiers, Google, le leader du marché de la navigation sur le Web, suivra bientôt la même voie. Google a également annoncé qu’il allait permettre aux utilisateurs d’Android de refuser d’être suivis par des annonceurs, à la suite du déploiement par Apple de la fonction App Tracking Transparency, ou ATT, dans iOS 14.5.  

  

  1. Attentes des consommateurs

Les attentes des consommateurs sur le marché actuel sont un équilibre entre la confidentialité et la personnalisation. Les organisations de tous les secteurs d’activité sont confrontées à la difficulté de trouver cet équilibre.   

 La réussite de cette démarche peut être décomposée en un processus en quatre étapes.    

  1. Offrir aux clients des expériences transparentes sur la manière dont leurs données sont utilisées.
  2. Fournir un échange de valeur clair pour leurs données
  3. Respectez leur vie privée grâce à des procédures de retrait faciles et un langage sans ambiguïté.
  4. Fournir une personnalisation à un niveau prédéfini par le consommateur en fonction de ses choix.

73 % des consommateurs sont prêts à partager davantage d’informations personnelles si les marques sont transparentes sur la manière dont elles sont utilisées. La transparence des données est source de confiance, de valeur pour les clients et les parties prenantes, et d’une expérience de marque engageante et personnalisée. 

  

Quels sont les facteurs impliqués dans la collecte des données aujourd’hui ? 

Que se passe-t-il au moment de la saisie des données ? Comment pouvez-vous vous assurer que votre organisation respecte les exigences légales en matière de notification et de divulgation des données personnelles tout en maintenant une expérience utilisateur agréable ? Ces questions ont un impact direct sur l’offre d’expériences fiables à vos clients.    

Passons en revue quelques questions sur les données de tiers, les données de first-party et les avis et divulgations. Cela vous aidera à comprendre comment votre organisation collecte les données, où se trouvent ces points de contact des données et comment vous communiquez cela aux individus.  

Le premier point à considérer est celui des données de tiers, ainsi que des traceurs de tiers. Il s’agit des cookies de tiers ou de la technologie que votre site Web utilise par l’intermédiaire de fournisseurs tiers ou de quatrième partie.  

Les questions à se poser sont les suivantes : 

  • Ce fournisseur opère-t-il sur votre site via une seule balise ?   
  • S’agit-il d’une plateforme de données clients (CDP) qui récupère ces informations ?   
  • S’agit-il d’un fournisseur qui propage ces données à un serveur publicitaire, qui pourrait ensuite être récupéré par des fournisseurs tiers ?   
  • Quelle est la finalité du traitement pour lequel chacun utilise les données ?   
  • Sont-elles strictement nécessaires aux performances du site ? Sont-elles utilisées à des fins d’analyse ? Est-ce pour le ciblage et la personnalisation ?  

 

Ensuite, examinons les données de first-party.   

  • Savez-vous où vous collectez des informations pour votre organisation ?   
  • Savez-vous où votre équipe marketing ou numérique stocke ces données ?   
  • Dans quel but exactement utilisent-ils ces informations ? Est-ce nécessaire ?  
  • Autorisent-ils l’accès à ces données par un tiers ?   
  • Collectez-vous des informations personnelles sensibles à un moment donné ?   

 

Enfin, examinons les avis et les divulgations. 

  • Obtenez-vous le consentement des intéressés s’il est requis ?   
  • Divulguez-vous l’endroit où une vente de données peut avoir lieu si ces données sont transférées à un tiers ?   
  • Avez-vous prévu un mécanisme permettant à une personne de se retirer si vous obtenez son consentement ?   

 

Quels sont les facteurs importants après la collecte des données ? 

Nous avons parlé de la gouvernance autour de la collecte des données, mais ce qui se passe après la collecte des données est tout aussi important. La première chose à mettre en place est une piste d’audit et un rapport granulaire sur chaque étape du processus de consentement. C’est là que l’utilisation d’un outil de gestion du consentement peut être utile.   

La conformité est passée d’un simple exercice de vérification à l’intégration de la gouvernance du consentement dans le tissu de vos politiques et processus. Il est important de démontrer la preuve de l’interaction avec l’utilisateur, la preuve de la notification et la preuve de l’acceptation ou du refus. En ce qui concerne la gestion du consentement, il est important de savoir qui a donné son consentement et à quel moment.   

Lorsque vous examinez l’expérience de l’utilisateur en matière de consentement, tenez compte des éléments suivants :  

  • Que lui a-t-on dit à ce moment-là ?  
  • Ce qui leur a été présenté, ainsi que la manière dont ils ont donné leur consentement, l’ont-ils fait hors ligne ?   
  • Était-ce sur votre site web ?   
  • Était-ce par le biais de l’application mobile ?   

Garder ce niveau de gestion granulaire du consentement comme une priorité pour votre organisation garantit aux individus une expérience beaucoup plus digne de confiance et transparente, car ils savent exactement quand, où et pourquoi leurs données ont été collectées.   

La gouvernance du consentement est un facteur de confiance essentiel pour les clients. Les organisations doivent s’adapter aux normes de données axées sur le respect de la vie privée, comprendre où les données de leurs clients sont collectées et les points de contact avec lesquels elles interagissent, et utiliser la gestion du consentement pour offrir une expérience utilisateur agréable et transparente.  

La confiance offre à votre organisation une occasion unique de construire des relations durables avec les clients. La mise en place d’un programme efficace de gouvernance du consentement est la première étape de ce projet.   

Découvrez comment l’outil de gestion des consentements de OneTrust peut aider à appliquer la gouvernance des consentements dans votre organisation. 

Onetrust All Rights Reserved